Le système de paiement électronique le plus courant est basé sur l’utilisation de cartes ;

Il couvre deux champs d’application :
 
Les transactions interbancaires (en monnaie régalienne)
 
Les cartes de paiement (PCI) permettent à plus de 800 millions de consommateurs dans le monde, de récupérer des espèces sur plus de 1.5 Millions de distributeurs automatiques, de payer chez des marchands équipés d’un terminal de paiement et d’acheter en ligne.
Mais le système de cartes ne gère pas les transactions de Personne à Personne.
De ce fait, sauf à disposer d’un compte dans un système de contournement comme PAYPAL, les consommateurs ne peuvent pas recevoir de versements directement dans leurs comptes de cartes.
 
Pour ceux – mal ou non bancarisés,  qui n’ont pas le bénéfice de cartes ou qui vivent dans un environnement mal équipé en terminaux de paiement, payer ou être payé implique un échange physique face à face.
Ainsi ces personnes ne peuvent ni payer à distance ni acheter en ligne. De plus, il sont soumis à des frais très importants quand ils ont besoin de transférer des sommes à leurs famille à distance .
 
Les transactions dans un réseau restreint (en monnaie privative)
 
Pour autant, plus de 2 milliards de personnes utilisent des systèmes de paiement électroniques pour recharger leurs téléphones mobiles ou transférer de l’argent par le biais de sociétés de transfert d’argent comme Western Union ou Moneygram .
On trouve d’autres exemples de systèmes de paiement électronique en monnaie restreinte dans le contexte des cartes de fidélité et des cartes d’achat des réseaux pétroliers par exemple.
 
La prochaine génération de système de paiement électronique devra :
 
·         Assurer non seulement les paiements mais aussi et surtout les encaissements de Personne à Personne.
·         Etre utilisable partout ce qui implique de fonctionner avec les infrastructures (machines, réseaux) existantes - aussi bien du coté de celui qui paye que pour celui qui est payé –
·         Etre utilisable par tous ce qui implique de fonctionner avec un savoir-faire minimum sans apprentissage de routines complexes.
·         Sécuriser et tracer chaque transaction de manière à garantir les avoirs de chaque détenteur de compte.
·         Etre proposée et garantie par des  opérateurs financiers référents et fiables – Banque ou émetteur de monnaie privative – aux yeux de leurs publics d’utilisateurs.
 
C’est pour répondre à ces critères que nous avons développé PAYTAP : un logiciel de système de paiement électronique totalement dématérialisé dont tous les services sont utilisables par téléphone sans aucune installation ni abonnement spécifiques.