Il faut vraiment suivre la conférence de Douglas Rushkoff lors de OReilly  Web 2.0

C’est brillant : on comprend pourquoi des monnaies opérées dans des reseaux sociaux privatifs vont inéluctablement s’imposer.

Au passage Rushkoff démontre combien le gratuit généralisé qui règne sur le Web est destructeur de valeur et ne profite en fait qu’à renforcer la position centrale de Google et de ses pairs.

Bien entendu, en tant que concepteur de Paytap : qui est une plateforme Internet de services vocaux et web pour les échanges sécurisés et tracés de personne à personne , je suis totalement en phase avec la conclusion de Rushkoff que l’on peut traduire comme :

"La prochaine ere de l’Internet doit optimiser les échanges de valeur de personne à personne (P2P)"

"Nous sommes à la croisée des chemins où nous avons la capacité d’optimiser nos systèmes, nos technologies, nos monnaies aux besoins des humains au lieu d’essayer que les humains s’adaptent  aux systèmes et aux technologies."