Récemment mon ami Jean Matouk, attirait mon attention sur le très intéressant article de Ray Blanco : Téléphones mobiles : la fin des cartes de crédit ?.

J’ai commis la réponse suivante :

Dans le domaine du paiement mobile, il y a certes une énorme effervescence mais aussi trois freins majeurs qui - à mon humble avis- empêchent l’émergence d’une solution "standard" qui pourrait non pas se substituer aux cartes mais les compléter.

 

1) La dépendance à la technologie embarquée dans le terminal de paiement : guerre des systèmes d’exploitation des Smartphones, implication et talent des utilisateurs indispensables pour gérer et utiliser, évolution incessante des applications et des matériels qui rendent obsolètes en permanence les habitudes fonctionnelles, coûts d’adaptations des terminaux de paiement chez le commerçant ….

De plus s’agissant de puces sans contact (NFC) ces dernières seront embarquées dans nos prochaines cartes bancaires - bien plus économiques et simples à gérer en cas de perte - alors pourquoi dépendre d’un téléphone pour micro payer alors qu’il ne permettra pas de payer en ligne et ne remplacera pas la carte pour macro-payer en point de vente

2) La dépendance aux opérateurs téléphoniques : pour l’essentiel les solutions requièrent à un moment ou un autre une technologie qui réside sur les serveurs des opérateurs Telcos ce qui met les banques en situation de dépendance dont elles ne veulent pas. D’autant qu’en fin de compte les transactions aboutissent à un échange interbancaire via une transaction PCI DSS. 

Pour le consommateur : en cas de perte, vol ou panne de mon Smartphone comment et en combien de temps vais je récupérer mes moyens de paiements embarqués dans mon téléphone et combien d’acteurs devront être informés et auront à valider la solution de remplacement?

Quid des détenteurs qui prépayent leurs comptes téléphoniques ou fonctionnent avec des cartes de débits rechargeables? 
Pour ceux là,  le Mpayment offre la possibilité d’adresser (ou de recevoir) une somme à distance comme une sorte de mandat .
Ces solutions généralement basées sur des échanges par SMS ou USSD - technologies propriétaires du monde mobile -  posent problèmes quand l’émetteur et l’acquéreur ne sont pas abonnés au même opérateur Telcos ??
De plus s’agissant d’opérations au coup le coup sans gestion de compte, se pose le problème de  récupérer les montants transférés ou payés.  - Certes il existe dorénavant une plateforme de compensation - homesend.com - qui vise à enrôler les opérateurs à l’échelle mondiale - mais qui dit compensation dit augmentation des couts, des litiges et des risques-
Dans les sociétés bien irriguées en ATM , sauf à reprogrammer ces machines pour accepter des opérations déclarées par le téléphone mobile, je ne vois pas comment éviter l’usage de carte EMV. Dans ces conditions la seule solution réaliste semble être celles que proposent aujourd’hui les nouveaux acteurs du domaine des cartes de débit . Mais ces solutions sont indépendantes du Mpayment …
Dans les sociétés peu développées où il n’y pas ou peu de distributeurs automatiques de billets (ATM), le Mpayment impose l’existence d’agents locaux capables de restituer du cash .
Dans ce domaine les acteurs du transfert d’argent - Western Union etc .. semblent bien placés pour conserver le leadership pour les transferts internationaux des migrants.
Le Mpayment a par contre une forte valeur pour implanter à faible cout des solutions de paiement nationales - à l’instar de MPesa au Kenya qui a réussi à installer un réseau d’agent bien capillarisé et à un degré moindre d’Orange Money en Afrique francophone. - 
3 La confiance des consommateurs et la conformité règlementaire : Sur ce double plan, il est évident que l’implication des banques et /ou des autorités administratives - sont des facteurs clés.
Paytap
Devant ce triple constat je crois que l’application de service Paytap propose une évolution simple et facile à forte valeur ajoutée.
1a) indépendante des technologies et des opérateurs:
Un service sur moteur Paytap fonctionne sur n’importe quel téléphone - mobile ou fixe - que le téléphone soit le mien ou pas, quel que soit l’opérateur de la ligne dont je me sers lors d’une transaction.
Il ne nécessite aucune installation ni de connexion spécifique (3G, APP Java mobile …)
Aucun coût de déploiement ni d’actualisation sur le coté utilisateur.
Aucune formation ni implication de la part du consommateur ou du marchand, les services quotidiens sont distribué en mode vocal sur n’importe quel téléphone.
2a) indépendante des opérateurs Telcos
Lors d’une transaction, la plateforme ne s’appuie sur aucune technologie propre au téléphone mobile.
De ce fait, en cas de perte, de vol ou de panne de mon téléphone mon compte est toujours actif et utilisable, et ce même en cas de litige avec mon opérateur téléphonique qui fermerait mon compte et réaffecterait mon numéro de téléphone à un autre client.  

3a) Confiance et conformité règlementaire :

Par construction, à l’instar de Paypal une solution exploitant le moteur Paytap est conçue pour gérer des transactions entre 2 personnes. (particulier ou marchand). 
Chaque transaction consiste en un virement de compte à compte entre deux détenteurs.
Elle implique que chacune des 2 parties prenantes lors d’une transaction détiennent chacune son compte (un e-wallet) ouvert dans les livres de la banque en ligne qui opère la solution sous Paytap.
Il s’agit donc non pas d’un système de paiement interbancaire ( à 4 coins) mais d’un service en circuit fermé ( à 3 coins) à l’instar des monnaies de l’Internet - facebook credits, Microsoft Points , des systèmes de transfert d’argent ou des cartes privatives ( Amex , Dinners).
L’ouverture d’un e-wallet s’effectue d’un simple coup de téléphone dans ma langue et ne requiert de ma part strictement aucune compétence informatique ou technique, ni aucun matériel autre que mon téléphone fixe ou mobile peu importe.
J’ai facilement confiance car :
a)     c’est généralement une personne que je connais et qui souhaite me virer une somme qui m’incite à ouvrir un compte . ( Marketing viral). et
b)     la solution est proposée par une banque ou une autorité administrative qui a pignon sur rue.
Par construction mon e-wallet est un compte de débit rechargeable, mais il est possible d’étendre les services de mon e-wallet et de le relier de manière sécurisée - en back office rien sur le coté utilisateur  aucune circulation d’info carte en ligne - avec :
·        mon compte bancaire classique ( pour me permettre par exemple d’opérer des virements bancaires classiques ) ou avec 
·        ma carte de crédit (de manière - à l’instar d’un Applestore - à faciliter le paiement de mes achats en ligne d’un simple coup de fil permettant de supprimer 100% des risques de fraude sur ma CB).
Au moment ou je mets en œuvre un paiement, le serveur audite la situation de mon compte et de celui du bénéficiaire afin de :
·        vérifier la position de solde de mon wallet - ou mes maxima autorisés sur ma CB - mais aussi
·        la légalité du futur dépôt sur le e-wallet bénéficiaire (contrôle antiblanchiment) et la légitimité ( suis je autorisé à virer vers ce e-wallet - paiement affectés - liste noire de bénéficiaires) de la transaction.
De plus, et c’est une innovation unique de Paytap, avant d’exécuter la transaction le système Paytap va recueillir mon consentement sous la forme d’une signature contextuelle à l’opération que j’instruis. ( selon les montants et les contextes d’usage, la transaction requière que j’indique un code numérique variable ou fournisse mon empreinte vocale biométrique).
Le fonctionnement de mon e-wallet est régi par :
·        les règles légales locales, conformément aux règlementations bancaires (KYC) et
·        les conditions de fonctionnement spécifiques pour lesquelles j’aurai certifié mon compte ( en agence ou par correspondance).
Mes transactions sont sécurisées, suivies et tracées en temps réel sur le serveur internet de la Banque qui opère la solution .
Je peux consulter mon compte et rechercher dans mes opérations à partir de n’importe quel terminal connecté ( PC tablette ou Smartphone) .
En outre, mon e-wallet est associé à des services totalement innovants qui me permettent de commander, de régler et de me faire livrer des achats d’un simple coup de fil beaucoup facilement et simplement que toutes mes expériences utilisateurs actuelles.