Mon frère Didier, qui vit en Angleterre, vient d’être victime d’une arnaque au SMS surtaxé qu’il nous relate ci dessous.
Cette mésaventure me donne à penser que les opérateurs dans leur recherche de revenus supplémentaires par Abonné ( ARPU) prennent vraiment leurs clients pour des moutons prêts à se laisser tondre!! Certes le client postpayant - c’est à dire celui qui dispose d’un compte bancaire permettant de payer à distance - a une chance de se défendre parce qu’il reçoit une facture détaillée qu’il peut analyser et contester. Qu’en est il des millions de clients - notamment dans les pays émergents et le quart monde en occident - qui ne fonctionnent qu’en prépaiement ??????

Comment gagner facilement quelques centaines de milliers de £ au Royaume Uni !  
Je réside au Royaume Uni, pays où les citoyens ne sont pas comme des moutons : ici, au moins ils se laissent tondre sans bêler !…  Courant Janvier 2008, je reçois un message texte sur mon téléphone mobile (anglais) :  "Vous pouvez participer gratuitement à nos enchères en ligne sur votre mobile. 1ère enchère pour un i-Phone… ."   N’étant pas un fou de texto, je me contente de le supprimer et… Dans le courant du même mois, je reçois 8 autres SMS du même émetteur, pour le même sujet.  Quelque peu agacé, je les supprime au fur et à mesure, sans lire, bien entendu.  

En Février, je reçois ma facture de téléphone mobile (O2, émanation de British Telecom pour les mobiles), et j’y trouve une ligne pour Services Internet payants : 9 messages = 11.45 £ HT  

J’appelle O2 qui m’indique que l’émetteur n’est autre que :  http://www.wireless-international.co.uk/  
Ce sont bien sur les petits malins qui m’ont envoyé touts ces textos non sollicités, pour lesquels je n’ai bien entendu JAMAIS souscrit.  
Devant ma surprise et mon indignation, l’opératrice du call center O2 m’informe que les 11.45£ me seront remboursés lors de la prochaine facture. 
Mais aussi, elle me fait part de l’impossibilité pour O2 de STOPPER les textos en provenance de tiers, puisque j’y ai souscrit !!!   Et si j’avais reçu 90 ou 900 texto, cela n’aurait rien changé, j’aurais du payer 110 ou 1100 £ et attendre 1 mois pour en être remboursé (ou pas ?).  La seule chose à faire est de répondre à un de ces textos avec le mot clé STOP, comme on peut le lire dans les conditions générales trouvées dans le site web de l’émetteur des SMS!!!!  On y lit aussi que le PREMIER message reçu est gratuit, mais pas les suivants. 

Le fait que chez O2, on me propose de me rembourser sans discussion prouve bien qu’ils ont l’habitude de recevoir des plaintes sur ce sujet, mais pour un qui crie, combien qui paient ?  Astucieux, n’est il pas ?